Dernières précisions concernant l’immunité civile de l’employeur

Dans un arrêt du 8 novembre 2021, la Cour de cassation a rappelé qu’en matière d’accident du travail, l’employeur dispose de la faculté d’opposer son immunité civile au tiers par la faute duquel l’accident du travail est survenu, qui exercerait un recours contre l’employeur, à la suite de sa condamnation en paiement à la victime, ses ayants droit ou l’assureur. Le juge qui souhaite écarter cette immunité doit motiver sa décision.